Star Wars : Paradies

Le Paradies Star Wars réunit sous un forum JDR !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Duro

Aller en bas 
AuteurMessage
Jarto Crax
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 27
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Duro   Sam 4 Fév - 14:11

Laissé à l'abandon par l'espèce qui y vit le jour, Duro est devenu un monde hostile que des millénaires de négligence et d'exploitation industrielle ont rendu presque inhabitable. Des plaines stériles parsemées de ruines oubliées depuis longtemps ornent la majeure partie de sa surface. Les seuls signes d'activité perceptibles sont cantonnés à quelques complexes agricoles automatisés qui parviennent à grand-peine à fournir des denrées comestibles aux vingt cités orbitales qui accueillent la quasi-totalité de la population de Duro. Des millions de Duros naissent, vivent et meurent dans ces cités sans jamais poser un pied sur le sol de la planète toute proche ou leur espèce a vu le jour.

Les Duros se lancèrent à la conquête des étoiles il y a près de 25.000 ans. Rapidement, ils obtinrent des humains de Corellia le secret de l'hyperpropulsion et sous le règne de la reine Rana, ils entreprirent d'essaimer à travers le Noyau. Les Duros établirent plusieurs colonies, notamment sur Nemoidia, mais leur espèce se découvrit aussi une nature nomade et l'exploration de la galaxie devint une véritable fascination pour nombre de Duros. Si leur contribution à l'essor de la civilisation galactique est indéniable, on peut s'interroger sur la sagesse de ce peuple quand on voit ce qu'il fit de son monde natal. Très rapidement en effet, les Duros industrialisèrent à outrance leur planète et décidèrent massivement d'abandonner les anciennes cités pour des installations orbitales ou d'autres mondes. A la longue, cette prédominance de l'industrie et le fait que les Duros dispersés dans toute la galaxie n'avaient plus guère d'implication dans la destinée de leur planète d'origine permirent à des groupes industriels de s'emparer du pouvoir et de déposer les derniers tenants d'une monarchie qui n'avait en fait plus aucun rôle symbolique ou réel à jouer. A part accélérer encore le saccage d'un monde qui n'intéressait plus que les industriels, cet évènement mineur n'eut aucun retentissement et ne provoqua aucune réaction parmi les Duros. Ceux-ci continuèrent comme par le passé à concevoir de nouveaux navires dans leurs chantiers orbitaux, explorer de nouvelles routes commerciales, fonder quelques colonies et ainsi de suite. Les corporations formèrent un gouvernement confédéral, la Haute Maison Duro, et continuèrent leurs petites affaires. Des compagnies comme CorDuro Shipping (transport), la Guilde des Constructeurs Navals de Duro, DuroTech ou la compagnie minière DuroDelve furent parmi les nombreuses firmes à siéger à la Haute Maison.

Vingt grandes cités orbitales tournaient au dessus du sol dévasté de Duro lorsque Palpatine proclama la naissance de l'Empire. Ces villes possédaient des moteurs subluminiques et presque toute étaient également capables de sauts hyperspatiaux bien qu'elles aient été destinées essentiellement à demeurer sur place. Assez rapidement, les nouveaux maîtres de la galaxie décidèrent de s'assurer le contrôle de Duro et surtout de ses chantiers navals. Des pressions considérables permirent de faire en sorte que les corporations dirigées par des Duros ferment leurs portes, passent sous direction humaine ou collaborent avec le nouveau régime en échange de quelques bribes d'indépendance. Les installations navales furent placées sous surveillance par l'Empire qui "suggéra" aux corporations Duros de ne plus installer d'armes sur les bâtiments sortant de leurs chantiers. La tutelle impériale fut parfois très pesante mais les Duros prirent garde à ne pas susciter une répression plus violente qui aurait pu placer les cités orbitales et leurs chantiers directement sous le contrôle de l'Empire. Dans l'ombre, les docks abandonnés de certains chantiers en faillite ou dont la production avait été arrêtée sur ordre de l'Empire servirent de lieu de rendez-vous à de nombreux contrebandiers et dissidents.

L'Alliance Rebelle parvint d'ailleurs à négocier discrètement dans les compartiments abandonnés du chantier Delta 12 avec les représentants de la Guilde des Constructeurs Navals de Duro une aide discrète sous forme de pièces de rechange pour ses navires. La surface de Duro fut activement pillée de ses dernières ressources par les impériaux qui n'y bâtirent qu'un centre de reprogrammation destiné à "rééduquer" les dissidents. Quelques mois après Endor, les impériaux évacuèrent tout leur personnel du système et les chantiers navals de Duro tombèrent sous le contrôle de la Nouvelle République sans qu'aucun coup de feu n'ait été tiré. Six ans plus tard, l'Empire occupa à nouveau brièvement la planète avant d'en être expulsé définitivement par la Nouvelle République.

Sous la Nouvelle République, un gigantesque projet de réhabilitation de la surface de Duro fut lancé mais ne suscita guère d'intérêt de la part des Duros eux-mêmes. A l'exception de scarabées géants mutants qui étaient en fait une forme dégénérée et dépourvue d'intelligence de l'espèce Fefze, rien de bien intéressant ne vivait sur la planète qui n'avait plus grand chose à offrir. Les corporations Duros hésitèrent à poursuivre ce projet coûteux qui prendrait des décennies même s'il devait constituer une opération de relations publiques fantastique et permettre éventuellement de breveter et vendre de nouvelles techniques de modification de l'environnement.

Vingt deux ans après Endor, la Princesse Leia Organa Solo et le SELCORE, à cours de mondes habitables, décidèrent d'utiliser Duro pour accueillir les hordes de réfugiés provenant du Bras de Tingel qui se trouvait dans l'espace conquis par les Vong. Les corporations Duros étaient initialement réticentes mais acceptèrent finalement d'accueillir les réfugiés en échange d'une aide financière importante de la Nouvelle République qui leur permettrait de continuer leur projet de restauration écologique. A l'insu de la plupart des membres du SELCORE, plusieurs hauts responsables de la Haute Maison furent contactés par la Brigade de la Paix et entreprirent de mettre en oeuvre un plan devant sauver les cités orbitales de Duro des Vong. La compagnie CorDuro Shipping fut le principal acteur de cette collaboration et utilisa son influence pour que les autres corporations acceptent les réfugiés. CorDuro se vit confier la tâche de transporter le ravitaillement destiné aux dômes installés par le SELCORE sur la surface de la planète mais en réalité, une bonne partie de ce ravitaillement fut détourné vers les cités orbitales et notamment Deggan qui abritait le quartier général de la corporation. La Brigade de la Paix et CorDuro oeuvrèrent afin de rassembler un maximum de réfugiés sur Duro, pour former une population que l'on pourrait toujours offrir aux Vong s'ils arrivaient jusque là. L'espoir des comploteurs entretenu par la Brigade était qu'on laisse les cités orbitales tranquilles en échange de la planète elle-même et des hordes de réfugiés qui pourraient être sacrifiés ou réduits en esclavage par les envahisseurs.

Ainsi, lorsque les Vong attaquèrent Duro, les forces de défense du système se contentèrent de protéger les cités orbitales et abandonnèrent les réfugiés aux envahisseurs. Malgré une courageuse résistance, les pauvres rescapés ne purent s'opposer longtemps aux Vong qui mirent à mort tous les savants impliqués dans le projet de restauration écologique et entreprirent de convertir ou de sacrifier le reste des captifs. Mais le Seigneur de Guerre Tsavong Lah fut blessé par Jacen Solo alors qu'il venait de capturer sa mère et celle-ci parvint à s'enfuir. Tsavong Lah décida alors d'anéantir les cités orbitales et malgré l'intervention de Luke Skywalker et de Jacen Solo, les défenseurs de Duro ne parvinrent qu'à sauver la cité d'Urrdorf. Bien que n'ayant aucun moyen d'hyperpropulsion contrairement aux autres cités, la petite ville orbitale par laquelle avaient transité la plupart des cargaisons détournées qui étaient originellement destinées au réfugiés put s'éloigner en vitesse subluminique assez rapidement pour que les envahisseurs décident de la laisser aller. Les autres cités orbitales furent anéanties ou leurs moyens de propulsion détruits, ce qui provoqua leur écrasement à la surface de la planète.

Les Vong ignorèrent les fuyards d'Urrdorf, beaucoup plus intéressés par les réfugiés désormais à leur merci ainsi que par le potentiel stratégique de la planète souillée par la technologie maudite. Ils entreprirent de la transformer pour la "purifier" et s'en servir de tête de pont vers les autres mondes du Noyau. Après quelques mois d'occupation, elle fut cependant libérée par une petite force d'assaut menée par le général Wedge Antilles. L'écosphère de Duro est désormais un mélange de zones stériles, de ruines du projet de restauration écologique ainsi que de diverses installations Vong. Sa population de survivants vit sous des dômes avec des moyens de fortune et de ses prestigieux chantiers navals, il ne reste que quelques docks démantibulés dont les restes orbitent autour du monde dévasté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Duro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ou trouver du DURO de nos jours ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Paradies :: Partie Jeu de Rôle :: Planète-
Sauter vers: